top of page
Mère et bébé

Contrôlez la qualité de l'air
de votre environnement

Nous passons plus de 80% de notre temps à l'intérieur.

L'air que nous y respirons est 5 fois plus pollué qu'à l'extérieur.

Cette pollution peut dégrader votre santé à court et long terme.

Nanoter.png

vous accompagne dans le diagnostic de la qualité de l'air pour améliorer votre confort et votre santé.

Les personnes sensibles

L'agence de protection environnementale classe la pollution de l'air intérieur parmi les principaux risques en santé publique.

A long comme à court terme, tout le monde n'est pas égale devant les risques. Les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont particulièrement sensibles à la pollution de l'air intérieur.

Les enfants

enfants-sante-qualite-air.png

     La pollution de l’air intérieur frappe particulièrement les bébés et les enfants en bas âge entraînant asthme, allergies et autres rhumes chroniques.

  Proportionnellement à leur masse corporelle, les enfants respirent presque deux fois plus qu’un adulte. Leur système immunitaire moins développé, tout comme leur comportement plus aventurier, aggrave leur vulnérabilité aux contaminants.           Désormais majoritairement urbain, ils passent plus de temps chez eux. Les voici donc particulièrement exposés à la pollution intérieure.

Les personnes âgées

senior-sante-qualite-air

     Les personnes âgées sont doublement vulnérables devant la pollution aérienne : d’une part, l’âge réduit la capacité de leur organisme à traiter les composés volatils nuisibles ; d’autre part, les séniors, surtout ceux qui résident dans des structures pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), passent l’essentiel de leur temps à l’intérieur où, on le sait, l’air est souvent plus chargé en polluants que l’air extérieur.

Les femmes enceintes

femmes-enceintes-sante

     Les femmes enceintes sont plus vulnérables et sensibles à la pollution de l’air intérieur. En effet, une mauvaise qualité de l’air pourrait engendrer des complications pour le futur bébé.

    Les polluants qui pénètrent dans le système respiratoire maternel pourraient être la cause d’un ralentissement de la croissance du fœtus.

   Selon l’OMS, si la qualité de l’air était meilleure, 22% des cas de bébé poids plume nés à terme pourraient être évités.

    Les fausses couches ainsi que le développement d’allergies, d’asthme ou encore d’autisme peuvent également être liées à une mauvaise qualité de l’air. Il est donc nécessaire qu’une femme enceinte réduise au maximum son exposition à la pollution présente dans son environnement

Pour en savoir plus,

téléchargez notre guide sur la qualité de l'air intérieur.

Les effets de la qualité de l'air intérieur sur la santé

sante-qualite-air-interieur

Les effets immédiats

     La présence ou l'inhalation de doses de polluants peut se traduire par de la gêne et de l'inconfort: réaction aux mauvaises odeurs, irritation des yeux, du nez et de la gorge...

     Certains troubles (maux de tête, irritation de la peau et des muqueuses oculaires et respiratoires, difficultés de concentration...) peuvent être causés par une dégradation de la qualité de l'air intérieur.

      Les effets de la pollution de l'air intérieur peuvent aussi être plus sérieux, même à court terme: nausées, toux, troubles respiratoires, asthme, et même intoxications ou asphyxie.

Les effets à long terme

     Une exposition répétée et durable, même pour des doses de polluants parfois très faibles, peut aggraver ou être à l'origine de pathologies chroniques ou de maladies graves.

     Ces effets ne peuvent qu'apparaître plusieurs années après l'exposition.

Pour en savoir plus sur les impacts de la qualité de l'air intérieur sur la santé,

téléchargez notre guide sur la qualité de l'air intérieur.

senior-confort-qualite-air-interieur
Nanoter.png

vous aide à identifier les sources de pollution présentes dans votre domicile ou dans vos locaux afin de mettre en place des actions pertinentes pour les éliminer ou les traiter.

Fumée

Les sources de pollution intérieures

La pollution de l'air à l'intérieur des bâtiments est difficile à détecter car ses composants et ses concentrations sont multiples (COV, oxydes d'azote, monoxyde de carbone, HAP, phtalates, moisissures, allergènes, particules, fibres, radons…)

Cette pollution est à prendre très au sérieux car elle est plus nocive que celle de l'air extérieur.

Nanoter.png

vous aide à identifier les sources de pollution présentes dans votre domicile ou dans vos locaux afin de mettre en place des actions pertinentes pour les éliminer ou les traiter.

Pour en savoir plus, téléchargez notre guide sur la qualité de l'air intérieur.

Les solutions 

Nanoter.png

Contrôlez la qualité de l'air de votre environnement

Le diagnostic pour particuliers

Faites appel à nos experts pour contrôler l'environnement de votre habitation
Esprit concentré
Entretien personnel pour comprendre vos habitudes de vie
Etat des lieux de votre habitation
Mesure des températures, humidités, niveau de CO2 et de Composés Organiques Volatils
Analyses des données
Entretien final et préconisations

Les solutions pour les professionnels et entreprises

Faites appel à nos experts

Le diagnostic 

Nanoter_edited.png
expertise-diagnostic-qualite-air-interieur
  • Entretien initial personnalisé

  • Visite et analyse des locaux

  • Mesure de la qualité de l'air sur l'ensemble des locaux pendant 1 semaine, 1 mois ou 3 mois.

  • Entretien final avec synthèse de l'analyse et préconisations pour améliorer l'environnement

  • Rédaction et remise d'un rapport d'étude

capteur-qualite-air-offre-pro.jpg

Le pack qualité de l'air


Contrôler 
vous-même
votre environnement

Nanoter_edited.png
  • Capteurs connectés (température, humidité, CO2, Composés Organiques Volatils ​et indice de la qualité de l'air)

  • Passerelle de communication Wi-Fi, Ethernet et/ou 3G-4G

  • Accès à la plateforme de contrôle logicielle

  • Alarmes SMS et mail paramétrables

  • Livraison offerte en France métropolitaine

  • Installation du matériel

  • Configuration logicielle

bottom of page